Mot de l'auteure

Une histoire de chalet…

Je suis chanceuse. Je le sais. On a le bonheur d’avoir accès à un chalet familial n’importe quand lorsqu’on ressent le besoin de tirer la plug … Là-bas, pas le choix de décrocher. Du moins pour certains. Pour moi, ce n’est pas si clair… Je suis toujours heureuse de préparer les valises et de faire le road trip… Mais d’être confrontée à un agenda vide… ou de m’avouer que la nature, ce n’est pas ma tasse de thé me rends un peu paquet de nerfs! J’haïs ça rien faire!

J’me sens coupable à chaque fois que j’en reviens et que je pense dans ma tête : c’était chouette mais pas tant que ça quand même… Pourquoi je ne suis pas capable de connecter plus longtemps que 24h avec dame nature? Ok… J’en reviens un brin plus détendu, j’ai passé du bon temps en famille mais j’ai l’impression d’avoir débranché ma créativité et mon énergie!

Première neige. Contraste entre l'air frais et le soleil encore chaud et bien présent...

Première neige. Contraste entre l’air frais et le soleil encore chaud et bien présent…

 

J’envie les gens qui se sentent vivants marchant dans un sentier en forêt! Je ressens la grandeur et la beauté, je m’arrête prendre de grands respires, j’observe les geais bleus et j’ai toujours envie de tout prendre en photo mais de là à dire que je me sens ressourcée! D’ailleurs, j’ai déjà pensé faire de la photo. C’est un art que j’admire et j’adore. Je croyais qu’il était préférable de me concentrer sur une seule discipline pour exceller. Mais ma lecture du week-end m’a enseigné l’inverse. La perfection n’existe pas, alors ALL IN dans le plaisir et la création sans prétention et sans attente!

La lune était particulièrement belle, comme si elle veillait sur nous...

La lune était particulièrement belle, comme si elle veillait sur nous…

Voici un bref passage de cette lecture, p. 193, du livre COMME PAR MAGIE, d’Elizabeth Gilbert :

Lecture du moment...

Lecture du moment…

 

 

… Pour commencer, oubliez la perfection. Nous n’avons pas le temps d’être parfaits. En tout cas, la perfection est impossible à atteindre : c’est un mythe, un piège, une roue pour hamsters où vous vous épuiserez à tourner jusqu’à la mort. … Tant de nous croient à la perfection, qui ruine tout le reste, car le parfait n’est pas seulement l’ennemi du bien; c’est aussi l’ennemi du réaliste, du possible et de l’amusant.
… Le perfectionnisme empêche les gens d’achever leur travail, certes – mais pire encore, ils les empêchent souvent de commencer. Comme les perfectionnistes décident souvent d’avance que le produit final ne sera jamais satisfaisant, ils renoncent dès le départ à être créatifs. ……

 

 

 

 

 

Mon meilleur ami pour un instant, tu me manques déjà...

Mon meilleur ami pour un instant, tu me manques déjà…

 

Je dois avouer que mon cerveau enregistre mieux les messages et les leçons dans cet état tranquille.
Feu de foyer + bas de laine + verre de rouge = match parfait!
J’en profite tout le temps pour lire et lire encore. Souvent des livres inspirants. Peut-être inconsciemment est-ce ma façon de garder ma tête en mouvement ?
Je suis peut-être une hyperactive non diagnostiquée finalement…

 

 

 

 

 

 

Bref, comme les meilleurs moments pour moi sont en plein centre-ville, coincée entre 10 000 personnes en attendant la verte, en cherchant le café du coin ou assise à une terrasse observant l’humain…j’ai besoin du beat, de la vague, du bruit. De me sentir vivante, vibrante et blastée d’inspiration…

Je me donne comme devoir de recréer ce sentiment au chalet.
Un coin peinture? Un appareil photo? Internet?

Alors, chers amis amants de la nature vous êtes déjà un bien gros groupe, non…?! Est-ce que moi aussi j’ai des amis amoureux du béton?!

Upper_and_Middle_Manhattan

« Manhattan » Merci Google, comme si j’y étais!

 

 

 

Previous Post Next Post

You Might Also Like